Le coronavirus: saison 1, épisode 2

Dès le 23 mars 2020, l’ensemble des magasins ont dû fermer leur porte: des petites échoppes aux centres commerciaux (même ceux vendant de l’alimentaire). Seuls quelques marchands de fruits et légumes et deux-trois supérettes avaient l’autorisation d’ouvrir de 10 h à 12 h.

Nous avons ressenti un grand vide. Les rues sont devenues, tout à coup, très désertes. L’impression d’un pays qui entre en guerre. Des barrages filtrants ont été installés à chaque coin de rue. Il ne s’agissait pas de plaisanter avec les mesures sanitaires. Les policiers, bâton à la main, contrôlaient strictement le respect des règles. Un midi, passé 12 h 00, j’étais encore sur la route du retour. Une patrouille m’a interpellée dans une petite rue. Je devais leur justifier mon dépassement d’horaire en leur montrant les réels médicaments achetés pour Milan. Une simple attestation écrite n’aurait pas suffi.

Le personnel des petites supérettes dessinait des cercles blancs au sol avec de la farine. Nous devions faire la queue en se positionnant dans un cercle afin de respecter la distanciation sociale. Les clients, venant pour « 1 kg de farine », étaient servis à la porte du magasin.

Une personne contrôlait l’entrée du magasin en pulvérisant du gel hydroalcoolique sur les mains de chaque client. Cette mesure est toujours d’actualité.

Au delà d’éviter d’attraper le virus, le confinement a eu pour avantage de pourvoir faire nos courses alimentaires dans le calme, sans multiples bruits de klaxon. Nous pouvions rouler en scooter sans être obligés d’avoir sans cesse la main sur la poignée de frein pour éviter piétons, voitures, tracteurs, dromadaires, vélos, motos, scooters, camions… C’était appréciable de pouvoir respirer l’air pur sous la visière du casque.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s