Pluie ou soleil: différent mais tout aussi beau

Le week-end du 11 août 2020, nous avons pris la route pour le Mont Âbû. Le lodge que nous avions fréquenté en décembre 2019 était ouvert. (cf article: le Mont Âbû au Rajasthan du 1er juin 2020)

Après 5 heures de route, en gravissant la montagne, petits et grands ont pris plaisir à rencontrer les singes. Ils vivent à l’année dans cette zone. Si vous empruntez cette route de montagne qui mène au Mont Âbû, vous ne pouvez pas les louper. Ils vous y attendent.

Toutefois soyez prudents ! De nombreux chauffards empruntent cette route. Le Mont Âbû est très connu pour son côté touristique: paysages magnifiques, temples plus que splendides… mais aussi réputé pour être un lieu de beuverie.

Contrairement au Gujarat, la consommation d’alcool est autorisée dans l’état du Rajasthan. De nombreux Gujaratis se rendent au Mont Âbû pour s’amuser entre amis autour de plusieurs verres ! Seulement, alcoolisés, ils prennent le volant pour redescendre du Mont, causant de nombreux accidents. Nous en avons fait les frais !

Fort heureusement, ne roulant pas vite, j’ai tout vu venir. J’ai eu le temps de m’arrêter et de tourner la voiture vers la roche. Ce qui nous a évité un méchant face à face. Un couple à bord de cette charmante voiture grise descendait du Mont. M. X, alcoolisé au volant, a voulu doubler une file de voitures dans un virage. Nous arrivions en face. La route était glissante, il n’a pas pu freiner.

De nombreux passants se sont arrêtés. Certains, voyant nos beaux visages de touristes étrangers, ont tenté de me tenir pour responsable. Ils leur étaient facile d’argumenter que nous n’étions pas habituer à conduire à gauche avec le volant à droite. Ils ont vite compris qu’il ne fallait pas me chatouiller avec ce sujet.

Ici comme vous pouvez le constater, la police ne fait que vous tenir compagnie. Aucun dispositif de sécurité n’est mis en place pour prévenir les usagers de la route. Durant notre dépannage, un camion s’est retrouvé en travers de la route car une autre voiture arrivait assez vite en face. Une moto s’est faite renversée par une voiture… J’avais commencé à faire la circulation en amont avant l’arrivée de la police. Une personne vient me dit c’est bon la police est là. Elle est où … ? Vous vous imaginez bien qu’il n’y a aucune réprimande pour le chauffard. Aucun test d’alcoolémie n’a été pratiqué même si M. X titubait en descendant de voiture. Chacun repart de son côté comme il peut.

Le meilleur remède de ces et ses émotions: garder le sourire et sa motivation. En attendant le dépannage, Hugo s’est épanoui avec dame Nature:

Ayant déjà fréquenté le lodge, nous avons contacté le manager qui s’est proposé de venir nous chercher sur le lieu de l’accident. Nous pensons que le dépanneur en a profité pour nous arnaquer : 3 000 roupies pour faire 2 kms jusqu’au poste de police alors que la concession Marutti nous a demandé 5 000 roupies pour rapatrier notre voiture à 70 kms dans la concession la plus proche.

Finalement bien arrivés au lodge, un petit réconfort s’imposait:

Remis de nos émotions par une bonne nuit de sommeil, sans voiture, nous avons profité de l’environnement verdoyant. Nous avons commencé par une petite balade matinale dans le parc du lodge.

Le midi, nous avons demandé au manager de l’hôtel où pourrions-nous nous balader dans les environs. Spontanément, il a demandé à un de ses agents de nous accompagner. Cette charmante personne nous a offert une magnifique randonnée.

Le lendemain nous avons pris un taxi pour nous rendre en ville « Mont Âbû » avec l’idée de se promener autour du lac « Nakki lake ». Nous nous sommes laissés guider par nos enfants qui ont fini par prendre un chemin perpendiculaire au lac. Nous avons de nouveau crapahuté par un beau petit chemin de randonnée.

Une pause repas était nécessaire pour reprendre des forces. Nous avons retrouvé le restaurant que nous avions fréquenté en décembre 2019. Il était ouvert. Seulement avec le covid-19, par manque de visiteurs, de cuisiniers… ils ne servaient que des produits surgelés. Nous n’avons pas pu nous régaler avec leurs bons plats indiens. Ceci au plus grand bonheur des enfants qui ont retrouvé leurs nuggets/frites version Mc Do français.

Et hop, un petit tour de pédalo sur Nakki Lake pour digérer. Mouillés pour mouillés…

Le séjour touchant à sa fin nous devions organiser notre rapatriement. François a demandé au directeur de l’entreprise de nous envoyer Ishwar au volant de la voiture de l’entreprise. Ishwar est le chauffeur quotidien de François en qui nous avons entièrement confiance et parle anglais.

Après un bon petit déjeuner, nous avons pris la route du retour. Il aurait été impoli de ne pas dire au revoir aux singes !

Avant de rentrer à Gandhidham, nous devions nous arrêter à Palampur chez Marutti. Cet arrêt était indispensable pour qu’ils démarrent les réparations sur notre voiture. Nous devions signer les documents pour l’assurance.

Après une longue journée en voiture, nous sommes bien rentrés. Malgré nos péripéties et la pluie, nous avons passé un très bon weekend.

Sous la mousson et en pleine crise sanitaire, nous y avons pris autant de plaisir qu’en décembre 2019. Nous n’avons pas manqué d’activités même si les temples étaient fermés. Ce qui plaît le plus aux enfants c’est de crapahuter en montagne. Les pluies et le ciel couverts nous ont offert des paysages verdoyants haut en couleurs, et surtout… un calme…

Lodge que nous recommandons si vous visitez le Mont Âbû, http://www.wordsworthlodge.com

2 commentaires sur « Pluie ou soleil: différent mais tout aussi beau »

  1. Bonsoir
    Bravo pour le blog. Cela fait plaisir d avoir vos nouvelles et cela est très instructif. Ici on a de la pluie mais ce n est pas comme chez vous😂. Cela donne envie de venir découvrir l Inde.
    Ici les enfants attendent les vacances de la Toussaint (encore 1 bonne semaine) .
    La COVID bloque un peu tout car des restrictions arrivent un peu tous les jours et donc beaucoup d incertitudes concernant les vacances mais bon c est pas grave. Nous profitons toujours de ces vacances pour découvrir une capitale européenne (Londres, Prague, Budapest, Lisbonne) et cette année cela devait être l Espagne. Mais on remet cela à l année prochaine.
    Sinon à la pharmacie tout le monde se porte bien. On a pris l habitude de travailler avec les masques.
    Bon voilà pour vous donner un peu de nos nouvelles
    Vous cela à l air de bien se passer. Hugo et Milan ont l air de bien s amuser..
    Encore bravo pour ce blog

    Dorothée

    J'aime

    1. Merci, ça nous fait également plaisir d’avoir de vos nouvelles. Oui, petits et grands sommes heureux de vivre cette expérience. Si vous souhaitez découvrir l’Inde n’hésitez pas à taper à notre porte. Le covid-19 va bien finir par nous laisser un peu d’air.
      Nous avons des amis qui habitent à Valence en Espagne, c’est une très belle ville à découvrir.
      Prenez soin de vous
      Anne

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s