Navaratri: les neuf nuits de festival

Navratri ou Navaratri (neuf nuits) est une fête hindoue qui célèbre durant neuf nuits et dix jours des formes diverses de la shakti, l’énergie féminine divine, principalement la déesse Durga, « l’inaccessible ».

Navaratri est célébrée de différentes manières dans toute l’Inde. Dans le nord du pays, cette fête est commémorée avec beaucoup de ferveur en jeûnant et en rendant grâce à la Déesse-Mère sous ses différentes formes. Une amie ne mange que des fruits pendant ces 10 jours.

Navarati est également une période d’introspection et de purification. Elle est divisée en groupes de trois jours d’adoration. Les fidèles recherchent la bénédiction des trois aspects de l’énergie féminine divine, d’où les neuf jours de célébration.

Les trois premiers jours, la Déesse Mère est invoquée sous la forme spirituelle de Durga pour détruire toutes les impuretés, les vices et les défauts.

Les trois jours suivants, la Déesse Mère est adorée sous la forme de Lakshmi. Dans certains états de l’Inde, elle est considérée comme ayant le pouvoir de donner à ses fidèles la richesse infinie et l’abondance.

Les trois derniers jours sont dédiés, dans certains États de l’Inde, à l’adoration de la déesse de la sagesse, des arts, et de l’harmonie, Sarasvatî, afin de connaître tous les succès dans la vie.

Le dixième jour de Navarati, est célébrée Dussehra (« Victoire du dixième jour »), lors de laquelle une effigie de Râvana est brûlée pour célébrer la victoire du bien (représenté par Râma) sur le mal.

Les festivités ont débuté le 16 octobre et se terminent ce dimanche 25 octobre. Cette année avec le COVID-19, de nombreux festivals sur les places publiques sont annulés. Toutefois de nombreuses personnes ne manquent pas d’honorer leur religion et leur culture.

Pour l’occasion, des fidèles ont décoré les temples et se rassemblent jours et nuits pour prier, danser… voici en image un des nombreux temples de Gandhidham:

Dans la résidence, nous avons été conviés deux après-midi (ce mercredi 21 et ce jeudi 22 octobre 2020) pour assister aux danses traditionnelles de ce festival hindou Navaratri: le garba. Le garba est une danse originaire de l’État du Gujarat en Inde. De nombreux garbas traditionnels sont exécutés en ronde, autour d’une lampe centrale ou d’une image ou de la statue de la déesse Shakti. Cette danse est exécutée pendant les neuf nuits de ce festival.

Kavita, la maman de mon étudiant à qui j’enseigne le français

Dans la même lancée, nos voisins nous ont conviés à une soirée avec leur petit groupe d’amis. L’une de ces personnes est professeur de zumba et dirige son propre studio de danse. Je me suis jointe à eux avec Hugo. Nous avons passé une excellente soirée de 22h à 1h du matin. Une soirée riche en découverte et en partage de culture.

Bon entraînement à tous !

Je peux vous dire que c’est loin d’être facile !